Julian Breuil, Guide de Haute Montagne

Alpinisme aux Aiguilles du Soreiller

L’équipe Jeunes Alpinistes FFME de l’Isère s’est réunie pour son stage d’alpinisme estival le 7 et 8 juillet. L’objectif était l’apprentissage de l’assurage en course d’arête et en terrain montagne.  La vallée du Vénéon et le bon granit du Soreiller nous ont offert un beau terrain de jeu.

 

Jeudi : Premier jour du stage et premier contre-temps puisque la route qui mène à La Berarde est fermée pour cause de travaux jusqu’en fin de matinée. Un chaos de blocs situé en dessous de Saint Christophe en Oisans nous permet de simuler différentes configurations rencontrées en montagne et donc différentes façons d’utiliser ce précieux outil qu’est la corde. Midi : une heure parfaite pour monter en refuge un jour de canicule ! 15h et quelques litres de sueur en moins, tout le monde est au refuge. Division des troupes. Une équipe se fait des noeuds au cerveau en révisant les techniques de secours sur corde : remontée sur corde, passage de noeud en montée et en descente… Les autres partent pour quelques longueurs en « grosses » sur les contreforts de La Dibona. Timothée mène la cadence et tout le monde suit le rythme infernal !

Vendredi : lever 5h, grignotage de biscottes au quatre-quarts (le but étant d’avaler le maximum d’ingrédients en un minimum de temps), et nous voilà sur les chapeaux de roue. Fabien reste imbattable à ce petit jeu. Rachid et Ulysse, qui devront suivre ses conseils pendant la journée, filent presto pour la traversée Aiguille Occidentale du Soreiller>Aiguille Centrale du Soreiller. Timothée, Corentin, Lucie et Julie se dirigent vers l’arête Sud de l’Aiguille Centrale du Soreiller. J’aurai l’honneur d’être encordé avec eux. Du col des Clochetons Gunneng au sommet de la Centrale, où nous retrouvons l’autre équipe, tout roule : progression corde tendue, encordement court, confection de relais, assurage à l’épaule ou à la taille… Les apprentissages de la veille mais surtout d’une année de stages divers et variés paient. Les guides justifient leurs présence par quelques trucs et astuces pendant la désescalade. Une partie des membres de l’équipe est maintenant prête à voler de ses propres ailes. Dernier conseil : n’oubliez pas le passage à La cordée au retour de courses !

Bon été à tous et rendez-vous à la rentrée 2017 pour certains. Les dossiers d’inscription pour l’année prochaine sont à demander à l’adresse alpinismeffme38@gmail.com début septembre.